MENU
FERMER

Qui sommes-nous ?

LA SAISON 2020.21 À BLOIS

« Tout est ouvert ! »

C’est une saison pas comme les autres qui s’ouvre. Enfin, il serait faux de la qualifier de totalement différente car sur le plan du contenu, on y retrouvera l’essentiel de ce que nous avons préparé pour vous comme nous le faisons chaque année. Il y aura peut-être des changements, notamment pour les tournées internationales, mais dans l’ensemble tout y est : théâtre, musique, danse, cirque, spectacles pour les grands et les petits…

L’excellence est au rendez-vous. Les artistes fidèles et emblématiques comme Emmanuel Meirieu, les Chiens de Navarre que nous accueillerons au Jeu de Paume, l’Ensemble B’Rock, Jean-Claude Gallotta, côtoient la jeune scène régionale, nationale et internationale. Vous pourrez à nouveau sortir au spectacle en famille, au cirque (CIRC&PLUS pendant les vacances de la Toussaint) tout est ouvert ! Tout y est à l’aune de nos engagements auprès des artistes, dans la création avec par exemple dès le mois d’octobre Le Garde-Fou, texte prémonitoire écrit il y a un an sur la question de l’enfermement.

De grandes thématiques traversent notre saison : un temps fort D’ici et d’ailleurs et un fil rouge autour de l’identité culturelle avec des spectacles nécessaires : Mahmoud et Nini, et le cœur fume encore, Désobéir, Akzak, précèdera Génération climat, le temps fort des jeunes, annulé au printemps dernier et reporté l’hiver prochain en présence d’artistes engagés comme David Wahl et Frédéric Ferrer. Et la fête dans tout ça ? La fête est dans notre ADN. Aujourd’hui c’est compliqué de répondre à cette question mais La nuit de la SAPE, projet que nous menons depuis plus d’un an avec les associations de quartier, existera dans sa version « covid-compatible » avec défilés, chorégraphies et musique, et nous nous amuserons soyez-en sûrs.

Un été sans fin « vert » !

Dans le cadre de la Charte de développement durable élaborée par l’équipe
de la Halle aux grains, l’Été sans fin 2020 sera vert. Une journée labellisée pour sceller nos engagements et vous les faire connaître : le dimanche 20 septembre ! Ce jour-là, nous vous invitons à nous rejoindre, à venir aux spectacles à pied,
à vélo, en trottinette, tout moyen qui ne dégage pas de gaz à effet de serre.
Nous inaugurerons à cette occasion, un nouvel espace d’échange et de rencontre, Le forum de la HaG, mis à la disposition des associations partenaires du territoire qui partagent nos questionnements et nos valeurs.
Il y a de quoi nous réjouir et vous divertir après les annulations du printemps,
les mois confinés et les incertitudes. Il faudra toutefois s’adapter (tout est sur le site). Nos retrouvailles se feront avec prudence et dans le respect de votre santé. Cela n’empêche pas l’enthousiasme et l’impatience. Vous nous avez manqué, les artistes aussi.

Catherine Bizouarn


SCÈNES NATIONALES : UN LABEL, DES MISSIONS, UN RÉSEAU

Logo_ASNCe réseau dédié à la création contemporaine représente 74 scènes nationales, réparties sur l’ensemble des régions métropolitaines, ainsi qu’en outre-mer. Elles sont implantées principalement dans des villes ou des agglomérations de taille moyenne, au cœur d’agglomérations de 50 000 à 200 000 habitants. Elles sont financées par le Ministère de la culture et par les collectivités territoriales : villes, communautés de communes, départements, régions.

Reflet de la diversité du paysage français, elles partagent les mêmes missions :
• soutenir la création artistique ;
• proposer une programmation permanente pluridisciplinaire et exigeante ;
• développer une offre culturelle auprès de l’ensemble de la population.

À ce titre, elles jouent un rôle essentiel dans l’aménagement et l’irrigation culturelle du territoire. Près de la moitié d’entre elles sont implantées dans des villes de moins de 50 000 habitants. Elles accompagnent des artistes dans leurs recherches et leurs créations et contribuent au renouvellement des esthétiques, des langages et des talents sur la scène française, européenne et internationale.

Elles accompagnent des artistes dans leurs recherches et leurs créations et contribuent au renouvellement des esthétiques, des langages et des talents sur la scène française, européenne et internationale.
Elles sont l’un des premiers pôles pour la mise en œuvre d’activités d’éducation artistique, d’actions spécifiques de sensibilisation et de médiation pour l’accès de tous aux œuvres et à la culture et plus particulièrement les jeunes. avec toute l’année des ateliers, des rencontres, des expositions, des spectacles décentralisés, des interventions d’artistes et de médiateurs dans les prisons, les hôpitaux ou les écoles, collèges, lycées, universités. Et elles contribuent à la richesse et la permanence artistiques sur les territoires. Elles favorisent également un travail avec les réseaux associatifs, socio-culturels, socio-éducatifs et développent ainsi un maillage et de nombreux partenariats inscrits dans le temps.

LA SCÈNE NATIONALE DE BLOIS EN CHIFFRES

DONNÉES 2018/2019

LA PROGRAMMATION

96 représentations / 54 spectacles 21 300 spectateurs

LES PUBLICS

Une fréquentation de 82% / 25% des spectateurs ont moins de 27 ans / 56% des spectateurs résident en dehors de la ville-siège.

LA DÉMOCRATISATION CULTURELLE

Plus de 250 rendez-vous de médiation et animation autour de la programmation pour près de 6 000 participants.

L’ÉCONOMIE LOCALE

13 salariés permanents
4 500 heures de travail pour les techniciens intermittents du spectacle.
17 hôtes/sses d’accueil vacataires / L’hébergement d’artistes pour plus de 1 100 nuitées et 2 500 repas.
Des prestataires régionaux pour 87% de nos achats de biens et services.

L’ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE

Une scène nationale à Blois c’est l’opportunité pour les habitants d’avoir accès au meilleur de la création d’aujourd’hui. De plus ce label participe au rayonnement national et international de la Ville.