MENU
FERMER

Qui sommes-nous ?

LA SAISON 2019.20 À BLOIS

« Les gestes poétiques des artistes nous donnent accès à la beauté »

Construite entre deux événements structurants qui ont pris une place plus importante : L’Été sans fin à l’automne et La Halle aux jeunes au printemps, la saison 2019-2020 est une saison de créations. Les artistes suivent le rythme et les préoccupations de notre temps. Leurs voix, leurs corps, leurs mots incarnent nos propres interrogations.
Cette saison encore, de grands sujets sociétaux seront abordés. Sujets graves et tragiques dans La Fin de l’homme rouge mis en scène par Emmanuel Meirieu, ou encore dans Le Fils de Marine Bachelot Nguyen qui traite de l’homophobie.

Et pourtant on rit souvent ! Car l’humour est un vecteur certain, même pour les sujets les plus sérieux. Ainsi Frédéric Ferrer, qui milite pour le climat, propose un ébouriffant Borderline(s) Investigation #1.

Les gestes poétiques des artistes nous donnent accès à la beauté. Vous serez assurément subjugués par la virtuosité de François Chaignaud dans Romances inciertos, tandis que Songs, fantaisie baroque de l’Ensemble Consonance vous ravira. Et vous serez « emportés » par les seize femmes acrobates, voltigeuses et clowns du collectif PDF (Portés de femmes).

Vous découvrirez dans le foisonnement des esthétiques, la poésie d’un duo d’artistes invité pour la première fois à Blois, Yvan Clédat et Corinne Petitpierre qui « injectent » de l’Art plastique dans le spectacle vivant et inventent des sculptures à activer. Un partenariat avec La Belle saison vous permettra désormais de découvrir des concerts de musique de chambre portés par un réseau national comme le prestigieux Quatuor Jérusalem.

Pour que notre théâtre soit toujours plus hospitalier, y compris à ceux qui ne fréquentent pas ou pas encore nos salles, nous inventons de nouvelles façons de mettre en relation les œuvres et les habitants. La saison 2019-2020 se terminera par un grand projet que nous entendons partager avec les associations des quartiers à l’occasion de la venue à Blois du Collectif La Fleur constitué des plus grands Jet-setteurs de la scène africaine avec une relecture insolente, joyeuse et politique de Nana de Zola !

Penser, rêver, rire et s’amuser, n’hésitez pas… rejoignez-nous !

Catherine Bizouarn


SCÈNES NATIONALES : UN LABEL, DES MISSIONS, UN RÉSEAU

Logo_ASNCe réseau dédié à la création contemporaine représente 74 scènes nationales, réparties sur l’ensemble des régions métropolitaines, ainsi qu’en outre-mer. Elles sont implantées principalement dans des villes ou des agglomérations de taille moyenne, au cœur d’agglomérations de 50 000 à 200 000 habitants. Elles sont financées par le Ministère de la culture et par les collectivités territoriales : villes, communautés de communes, départements, régions.

Reflet de la diversité du paysage français, elles partagent les mêmes missions :
• soutenir la création artistique ;
• proposer une programmation permanente pluridisciplinaire et exigeante ;
• développer une offre culturelle auprès de l’ensemble de la population.

À ce titre, elles jouent un rôle essentiel dans l’aménagement et l’irrigation culturelle du territoire. Près de la moitié d’entre elles sont implantées dans des villes de moins de 50 000 habitants. Elles accompagnent des artistes dans leurs recherches et leurs créations et contribuent au renouvellement des esthétiques, des langages et des talents sur la scène française, européenne et internationale.

Elles sont l’un des premiers pôles pour la mise en œuvre d’activités d’éducation artistique, d’actions spécifiques de sensibilisation et de médiation pour l’accès de tous aux œuvres et à la culture et plus particulièrement les jeunes, avec toute l’année des ateliers, des rencontres, des expositions, des spectacles décentralisés,
des interventions d’artistes et de médiateurs dans les prisons, les hôpitaux ou les écoles, collèges, lycées, universités. Elles favorisent un travail avec les réseaux associatifs, socio- culturels, socio-éducatifs et développent ainsi un maillage et de nombreux partenariats inscrits dans le temps sur le territoire.

LA SCÈNE NATIONALE DE BLOIS EN CHIFFRES

DONNÉES 2017/2018

LA PROGRAMMATION

80 représentations / 40 spectacles 20 400 spectateurs

LES PUBLICS

86% de taux de fréquentation / 28% des spectateurs ont moins de 27 ans / 50% des spectateurs résident en dehors de la ville d’implantation.

LA DÉMOCRATISATION CULTURELLE

Plus de 200 actions de médiation, rendez-vous et animations autour de la programmation pour près de 6 000 participants.

L’ÉCONOMIE LOCALE

13 salariés permanents et un apprenti
4 000 heures de travail pour les techniciens intermittents du spectacle.
14 hôtes d’accueil vacataires / L’hébergement d’artistes pour plus de 800 nuitées et 2 000 repas.

L’ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE

Une scène nationale à Blois c’est l’opportunité pour les habitants d’avoir accès au meilleur de la création d’aujourd’hui. De plus ce label participe au rayonnement national et international de la Ville.