MENU
FERMER
Spectacle précédent
Spectacle suivant
Danse

ILS N'ONT RIEN VU

CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE TOURS
CHORÉGRAPHIE : THOMAS LEBRUN

Danse
ILS N'ONT RIEN VU
CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE TOURS
CHORÉGRAPHIE : THOMAS LEBRUN

Que reste-t-il de ce qui a disparu ?

« Tu n’as rien vu à Hiroshima », dit l’homme d’Hiroshima mon amour, tandis que la femme qu’il enlace énumère ce qu’elle connait de la ville, traces d’après la catastrophe mais non la catastrophe elle-même. C’est au chef-d’œuvre d’Alain Resnais, sorti en 1959, que le spectacle emprunte son titre et son sujet : la mémoire, ce qu’elle efface, ce qu’elle transforme, ce que le passé contient déjà du présent. à l’image de la très grande pièce de boro — art japonais de l’assemblage et recyclage de tissus usés — qui constitue le décor, les neufs danseurs de Ils n’ont rien vu piècent et rapiècent, plient et déplient souvenirs du film, souvenirs du Japon et souvenirs de la fin du monde qui rôde encore.

Thomas Lebrun a fondé sa compagnie Illico en 2000, après avoir été interprète pour les chorégraphes Bernard Glandier, Daniel Larrieu, Christine Bastin, Christine Jouve ou encore Pascal Montrouge. De 2002 à 2011, il a été artiste associé au Vivat d’Armentières puis à Danse à Lille. il a parallèlement travaillé pour des compagnies étrangères (Ballet national de Liaonning en Chine, Grupo Tapias au Brésil, Lora Juodkaité en Lituanie…). Il dirige depuis 2012 le Centre chorégraphique national de Tours, où il poursuit un travail polymorphe qui prend la danse à bras le corps, de ses pratiques les plus quotidiennes (ainsi le spectacle jeune public Tel quel, montré à la Halle aux grains en 2015 ou encore Les Rois de la piste, interprété à Blois en 2017) à ses expressions les plus exigeantes (par exemple La Jeune fille et la mort, créé à Chaillot en 2012).

 

Spectacle co-accueilli avec l’Hectare – scène conventionnée de Vendôme.

Musiques : Georges Delerue, Giovanni Fusco, Hibari Misora,… / Création boro : Rieko Koga
Création lumières : Françoise Michel / Création son : Mélodie Souquet / Création costumes : Jeanne Guellaff

Avec : Maxime Camo, Raphaël Cottin, Anne-Emmanuelle Deroo, Karima El Amrani, Akiko Kajihara, Anne-Sophie Lancelin, Matthieu Patarozzi, Léa Scher, Yohann Têté

Production : Centre chorégraphique national de Tours

Coproduction : Chaillot — Théâtre national de la Danse, Les Quinconces-l’Espal — scène nationale le Mans

Soutien : Centre dramatique national de Tours (résidence de création), Carreau du Temple — Paris 3e , Saitama Arts Theater (Japon)
Le Centre chorégraphique national de Tours est subventionné par le Ministère de la Culture — DGCA — DRAC Centre-Val de Loire, la Ville de Tours, le Conseil régional Centre-Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire et Tours Métropole Val de Loire. L’institut français contribue régulièrement aux tournées internationales du Centre chorégraphique national de Tours.

La feuille de salle distribuée aux spectateurs sera téléchargeable dès le soir de la représentation.

Jeu. 26 Mar 20h30
réserver
en ligne
1h35
CAT I
Abonné plein : 18 € / réduit : 16 € / jeune : 8 €
Hors-abonnement plein : 20 € / réduit : 18 € / jeune : 10 €
Tarif PCE
Cat.I : 8 €
Tarif solidaire
Cat.I : 5 €
Consulter l’ensemble des tarifs.

Autour du spectacle

Au cours de la saison 2019.20, la compagnie encadre

2 soirées dans le cadre du cycle d’ateliers en danse


Vous aimerez aussi...

ROMANCES INCIERTOS
RULE OF THREE
SONGS