MENU
FERMER

Qui sommes-nous ?

C’EST QUOI UNE SCÈNE NATIONALE ?

La Halle aux grains, scène nationale depuis 1993, fait partie du réseau des soixante et onze scènes nationales labellisées par le Ministère de la Culture et de la Communication. Issus du mouvement de la décentralisation théâtrale, ces établissements culturels de tailles différentes et implantés principalement dans des villes de moyenne importance, partagent les mêmes missions :

– Le soutien à la création artistique (production et coproduction) de référence nationale voire internationale dans l’un ou l’autre domaine de la culture contemporaine,

– la diffusion pluridisciplinaire de spectacles vivants : théâtre, danse, musique, cirque, arts de la scène représentant les principaux courants de la création actuelle avec une attention particulière aux nouveaux talents,

– la mise en œuvre d’actions favorisant la présence des artistes sur le territoire et le développement de l’offre culturelle auprès des populations.

La Halle aux grains est aujourd’hui financée par le Ministère de la Culture – DRAC Centre-Val de Loire, la Ville de Blois, la Région Centre-Val de Loire, le Département du Loir-et-Cher et Agglopolys – communauté d’agglomération de Blois. Elle fait l’objet d’un contrat d’objectifs et de moyens pour des périodes de quatre ans, négocié entre tous ses partenaires.

Chaque saison, elle présente en moyenne 40 titres de spectacles différents (théâtre, danse, musique, cirque, jeune public, etc.) pour environ 90 représentations et accueille plus de 20 000 spectateurs.

Au-delà de sa programmation, elle développe un large éventail de projets d’actions culturelles visant à la sensibilisation du plus grand nombre d’habitants au spectacle vivant. Des spectacles « hors les murs » sont régulièrement présentés en étroite collaboration avec les communes de l’agglomération et du département.

Logo_ASN p. 97 Encart SN

LA SAISON 2016.17 À BLOIS

Une saison dans l’air du temps ?
La « 16.17 » se révèle ainsi ! Il faut croire que l’air du temps est ce qui se donne à voir et à écouter, le temps d’une saison.

Des femmes, metteures en scène ou chorégraphes, écrivaines ? Il y en a ! (Julie Deliquet, Marianne Baillot, Cécile Loyer, Fanny de Chaillé, Maylis de Kerangal…). Des jeunes ? Ils sont nombreux, à l’instar de la compagnie le Théâtre derrière le monde, récemment associée à la scène nationale. Des jeunes artistes à découvrir également, pleins de fougue et de talent dans Marivaux ou Shakespeare, créatifs, ingénieux et virtuoses dans les spectacles circassiens ou inclassables (Klaxon, Patinoire, Noos, Dark Cirkus).
De la diversité ? Le projet phare de la saison c’est la S.A.P.E. (Société des Ambianceurs et Personnes Élégantes), sujet haut en couleurs parce qu’il est ludique, festif, issu de la communauté congolaise et que nous avons tout à en découvrir (Grand bal, conférences, exposition, portraits, spectacle participatif…). Deux artistes sont associés à l’événement, le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono et le comédien-auteur Criss Niangouna.
Mais une saison a aussi besoin de la solidité que lui confèrent ses artistes confirmés (l’Orchestre de Salzburg, Guy Cassiers…).
Elle est un voyage dans le temps (l’évocation de la Renaissance par Doulce Mémoire ou le « recyclage » des musiques fantômes par Jérôme Combier) et au-delà des frontières (le Fado de Mísia et le cabaret ukrainien des Dakh Daugthers).
Elle s’engage et se fait l’écho par le prisme de l’art, des bruits et des fracas du monde (Rouge décanté, Archive). Et elle ne fait pas l’économie de son côté ludique et coquin… La saison 16.17 vous invite au plaisir, à suivre son fil rouge, une aventure amoureuse qui commence avec un Coup de foudre à Blois, vous conduit à vous interroger sur La Fonction de l’orgasme, entre temps il y aura eu La Dispute (attention Mère Ubu et Père Ubu sont en embuscade)… Alors rejoignez-nous, sortez SAPÉs et venez dr’HAG’uer !

Catherine Bizouarn